Suite à la mobilisation légitime des vendeurs de cycles namurois, le Collège provincial a revu hier sa décision de confier à un importateur, issu du Hainaut, le marché groupé de vélos à assistance électrique (VAE). Si cette proposition formulée à l’ensemble des habitants de la province partait d’une bonne intention, les modalités de sa mise en œuvre risquaient de porter préjudice aux revendeurs namurois qui emploient du personnel dans la province et offrent un service après-vente.

Le groupe Ecolo au Conseil provincial de Namur encourage la majorité MR-CDH à miser davantage sur les acteurs économiques locaux et à favoriser leur collaboration.

Pour les écologistes, les Provinces ont un rôle à jouer pour favoriser l’usage des modes de transport doux, en soutien aux communes. « A Namur, on constate que la politique menée, consistant notamment à l’octroi de primes pour l’achat de vélos à assistance électrique, par l’Échevine de la Mobilité Patricia Grandchamps a porté ses fruits. Près de 1100 primes ont été octroyées. Elles ont très majoritairement soutenu les ventes chez les fournisseurs de VAE à Namur (50% des primes) et dans la Province de Namur (90% des primes) » constatent les conseillers provinciaux Ecolo.

D’autres communes doivent s’inspirer de l’exemple namurois et la province peut y contribuer, par exemple en proposant une intervention complémentaire aux primes communales” suggère le groupe Ecolo qui inclura cette proposition dans son programme en vue du prochain scrutin.

Dispositif de soutien mis en place à Namur

En 5 ans :

• Près de 1.100 primes ont été octroyées. Cela représente 1.900.000 euros investis par les Namurois et la Ville de Namur dans l’achat de vélos électriques !
• 90% des vélos ont été achetés en province de Namur
• 43% des vélos ont été achetés dans un magasin situé sur le territoire de la Ville.

Autre exemple :

La Ville de Namur a acquis en mai 20 vélos électriques mis à disposition des citoyens au Point Vélo de la gare de Namur. L’objectif est de permettre aux citoyens de se laisser convaincre par le vélo électrique en leur permettant d’en tester l’usage pendant plusieurs semaines. Il est possible de racheter le vélo à un prix intéressant au terme de la location.
Dispositif de soutien mis en place à Namur

En 5 ans :

• Près de 1.100 primes ont été octroyées. Cela représente 1.900.000 euros investis par les Namurois et la Ville de Namur dans l’achat de vélos électriques !
• 90% des vélos ont été achetés en province de Namur
• 43% des vélos ont été achetés dans un magasin situé sur le territoire de la Ville.

Autre exemple :

La Ville de Namur a acquis en mai 20 vélos électriques mis à disposition des citoyens au Point Vélo de la gare de Namur. L’objectif est de permettre aux citoyens de se laisser convaincre par le vélo électrique en leur permettant d’en tester l’usage pendant plusieurs semaines. Il est possible de racheter le vélo à un prix intéressant au terme de la location.

Grâce à ce type de mesures de soutien, et de nombreux nouveaux aménagements cyclables, le nombre de cyclistes quotidien à Namur a pu être multiplié par 4 en 7 ans.

 

Share This