L’accès à la culture, un droit humain fondamental

Trop souvent, les régions rurales sont délaissées et déconsidérées quand il s’agit de culture. Et, plus on descend vers le sud de la Province et plus cette situation s’accentue. Or la culture, plus que tout autre domaine, favorise l’ouverture aux autres, le développement du sens critique et crée du lien social.

Si la Province de Namur reste un partenaire essentiel pour de nombreux opérateurs culturels, tout particulièrement d’un point de vue financier, la décentralisation de son action de terrain n’est pas toujours son évidente. En effet, si l’intention est bonne, la démarche up > bottom souvent utilisée ainsi que la lourdeur administrative qui la cadenasse ne facilitent pas la co-construction et le travail en synergie avec les acteurs de terrain.

L’accès à la culture pour tous, en milieu rural est donc une de nos priorités.

Pour cela, nous proposons:

  • d’améliorer la communication de la Province sur l’aide qu’elle peut fournir aux opérateurs culturels, tout particulièrement dans les communes plus décentrées ne disposant pas nécessairement d’un centre culturel. Cela nécessitera donc de clarifier et de définir clairement les aides tout en établissant des critères clairs et objectifs pour leur obtention.
  • de pérenniser une politique culturelle ambitieuse et transversale. Le travail de fond initié depuis quelques années en Province de Namur est à poursuivre afin de créer un maillage des acteurs locaux et de proposer au citoyen une politique culturelle ambitieuse, transversale et cohérente. La Province a un rôle de facilitateur à jouer pour que se développe sur notre territoire des collaborations entre les communes en matière culturelle, en collaboration avec les organisations transcommunales déjà actives dans notre région.

Une province + verte : la Nature

La province de Namur dispose d’un cadre naturel de qualité mais, comme partout, la qualité de notre environnement se dégrade.

Ecolo veut faire de l’environnement sa priorité.

  • En soutenant et amplifiant les projets et actions liés à la protection de la nature et notamment au niveau communal.
  • En développant une mobilité douce sécurisée, et en supportant toutes autres initiatives de mobilité et notamment Mobilisem et Mobilisud
  • En lançant des actions concrètes contre le réchauffement climatique afin de faire face à la recrudescence d’événements catastrophiques qui y sont liés.

Une Province + touristique : Bienvenue en Province de Namur !

La province de Namur est riche d’un patrimoine naturel et bâti exceptionnel, d’un terroir de qualité, qui se prête magnifiquement à une tourisme intégré, respectueux de l’environnement et à échelle humaine.

ECOLO propose de mieux valoriser les parcours pédestres et cyclistes et d’octroyer un label de qualité aux projets touristique porteurs de plus-value environnementale et sociale. Pour améliorer la communication autour de l’offre touristique et le soutien aux acteurs, ECOLO propose de clarifier les rôles des nombreuses structures actives en matière de tourisme et de coordonner leur travail autour de projets mobilisateurs pour notre Province.

ECOLO veut :

  • Promouvoir un réseau de voies douces efficacement balisées (sentiers, pistes cyclables, autoroutes à vélo…) offrant une véritable alternative de mobilité aux cyclistes quotidiens.
  • Soutenir et coordonner le travail des communes sur la révision de l’Atlas des chemins et sentiers vicinaux, permettant de restaurer leur usage local quotidien.
  • de mieux valoriser les parcours pédestres et cyclistes et d’octroyer un label de qualité aux projets touristiques porteurs de plus-value environnementale et sociale. Valoriser la province de Namur comme une terre de vacances et de visites et mettre en valeur les initiatives touristiques locales !
  • Valoriser la province de Namur comme une terre de vacances et de visites, mettre en valeur son terroir et les initiatives touristiques locales pour accueillir mieux des visiteurs encore plus nombreux !

Nos candidat.e.s

1. Jean-François Dury
Tête de liste
41 ans – Anhée – Professeur dans l’enseignement secondaire
Co-président régional Ecolo de l’arrondissement Dinant-Philippeville
3e sur la liste Anhée vers +

Papa de 3 enfants, Jean-François habite Anhée depuis 12 ans. Physicien de formation, il s’est dirigé vers l’enseignement après avoir travaillé au secteur social de l’université de Namur où il s’occupait de l’aide aux associations étudiantes et à l’organisation de la vie extra-académique.  Ayant suivi une formation en apiculture, Jean-François a lancé un projet de rucher pédagogique dans son école de Dinant.
Avec d’autres militants d’Anhée, Jean-François est à l’origine de la création d’une locale Ecolo dans la commune mosane.

2. Catherine Vande Walle – Fossion
59 ans – Godinne (Yvoir) – Enseignante – infirmière
Conseillère communale sortante de la commune d’Yvoir

Mère de cinq enfants, grand-mère de trois petits-enfants, préoccupée par l’état de l’environnement et le réchauffement climatique, elle est désireuse de laisser une planète vivable aux générations futures. Catherine est donc engagée dans la transition écologique de sa commune.
Soucieuse de recréer du lien social et de la solidarité dans sa commune, elle y est également active dans la vie associative.
Ouverte sur le monde, Catherine a participé à plusieurs missions pédagogiques en Europe (ERASMUS), ainsi qu’au Maroc et au Togo.
Ses hobbys sont la marche à pied, les randonnées à vélo électrique, le yoga et l’aqua-bike.

3. Quentin JACQUES
51 ans – Gedinne – Ingénieur du son
Tête de liste « Ecolo & Mobilisation Citoyenne » à Gedinne

Quentin est né et a grandi à la campagne : au milieu des champs, des prés et des bois. Quentin a aussi beaucoup voyagé, principalement dans le cadre de son travail, en Europe, mais aussi en Asie, en Amérique, et surtout en Afrique.
Ces expériences lui ont ouvert l’esprit, l’ont sensibilisé à la différence, la multiplicité des sensibilités, des convictions, des croyances et façons de voir… ce qui ne l’empêche pas d’avoir du caractère et de défendre ses idées avec énergie, ce qu’on lui reproche parfois, d’ailleurs !

4. Cheila Olix
54 ans – Assistante Sociale dans une Entreprise de Formation par le Travail
Conseillère au CPAS de Beauraing
Administratrice au club d’athlétisme de l’ARCH à Ciney.
Membre actif du comité des fêtes de Gozin
1ère sur la liste “Vert Demain” à Beauraing.

 

5. Delphine Claes
29 ans – Animatrice socio-culturelle au Centre Culturel Régional de Dinant, en charge des secteurs jeunesse et social.
Co-présidente régionale Ecolo de l’arrondissement Dinant-Philippeville.
2e sur la liste ID ! (Intérêt des Dinantais)

Présidente de la Copèractive (coopérative alimentaire), active au sein de la Plateforme Citoyenne d’Hébergement (accueil des réfugiés), active au sein du Dinasel (Service d’Echanges Locaux de Dinant).
Points d’intérêts : musique (chant dans le Chœur Terpsichore de Ciney), sports (fitness, équitation, randonnée)

Share This