Les autorités provinciales présentaient ce vendredi 11 janvier les traditionnels vœux au personnel de la Province, dans un contexte particulier lié au projet de réforme des provinces déposé par la Ministre MR des pouvoirs locaux, Valérie De Bue.

Pour Ecolo, la réforme des provinces doit être menée de manière volontariste, avec concertation et respect vis-à-vis des travailleurs. Elle doit être mise en œuvre dans le souci de l’intérêt général et de la bonne utilisation de l’argent public. Cela suppose notamment de réduire drastiquement les frais liés au fonctionnement de l’institution politique et du Collège en particulier.

« A ce jour, le Groupe Ecolo au Conseil provincial ne peut que déplorer l’absence totale de de proactivité et d’engagements clairs et concrets dans le chef de la majorité provinciale. Il est d’ailleurs symptomatique que le directeur général ait reproché aujourd’hui aux collèges provinciaux successifs de n’avoir quasiment rien fait et anticipé depuis une dizaine d’années » souligne Georges Balon Perin, chef de groupe.

« Visiblement, aucune concertation sérieuse n’a été mise en œuvre avec la Ministre De Bue. Alors qu’ils se partagent le pouvoir à la Province comme à la Région, MR et CDH se livrent à un jeu de rôle ou plutôt à un mauvais jeu de dupes. Par respect pour le personnel de la Province, cela doit cesser. Nous demandons à la coalition MR-CDH de se saisir du projet de réforme et d’impliquer les groupes de la minorité dans la réflexion quant à l’avenir de la province », conclut France Masai, cheffe de groupe adjointe.

Share This